Sandhimonstratifs

  • Accueil
  • > Archives pour novembre 2019

23 novembre 2019

JARDIN OUDINE OU JARDIN D’UNE REALITE INCONNUE

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 20 h 21 min

L’artiste Akshay Raj Sing Rathore est le réalisateur de l’œuvre JARDIN OUDIN. Akshay souligne une réalité extérieure indépendante de l’esprit, l’existence et l’indépendance du phénomène, que l’existence est un phénomène extérieur au sujet et l’indépendance, que ce phénomène n’a pas besoin d’être relié à un sujet pour exister, que le phénomène est une chose et que sa représentation en est une autre.

L’œuvre d’Akshay simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiel, reproduit artificiellement une expérience sensorielle « visuelle » et crée virtuellement un environnement imaginaire, par le biais d’une représentation d’image de synthèse, d’images en relief, d’un calcul des projections perspectives, des ombrages, des rendus de matières.

Il nous promène dans un lieu, nous fait la représentation d’un corps humain dans un art abstrait cherchant à recopier et magnifier les formes d’objets, de paysage ou de corps et en invente, change, interroge le sens. L’animal y représente l’instinct, reste dans le cadre du règne animal, des  caractéristiques de l’animal. Les objets, images, signes, l’être vivant représente quelque chose d’autre part association, ressemblance ou convention. De cette manière, traditionnelle, il décrit et analyse la phénoménologie, un concept majeur de la philosophie.

Cet ensemble variable de critère, définissent l’espace de l’œuvre. Et l’immense voûte mythologique visible au-dessus du sol depuis la surface de l’œuvre, de l’horizon au zénith, dans laquelle on observe des signes, nous dévoile l’Inde, un pays d’Asie du Sud, le foyer d’une civilisation parmi les plus anciennes du monde, ou la civilisation de la vallée de l’Indus s’est développée en -3000. Les instruments, objets, artefacts et espaces culturels visibles sont associés aux pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire Hindou.

Dans son œuvre JARDIN OUDIN, Akshay réalise un contraste entre les zones claires et zones sombres et une suggestion de relief en imitant par les valeurs l’effet de la lumière sur les volumes. Il crée les zones sombres par l’interposition d’un objet opaque entre une source de lumière et une surface qu’éclaire cette lumière, qui se matérialise par une silhouette sans épaisseur.

Akshay, nous invite ainsi à découvrir ce qui n’était pas connu auparavant, un phénomène qui n’a pas besoin d’être relié à un sujet pour exister, un phénomène extérieur au sujet, l’indépendance du phénomène, l’existence. L’expérience d’accumulation sur un phénomène, une réflexion, sans contrôle de variable et de paramètres. Merci à toi, Akshay.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , ,

Infospopup |
Maviesanscourant |
Team multi-services |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Maconneriepeillat
| Intersyndicaleadapei79
| rucher du Bout de Cesnes