Sandhimonstratifs

4 juin 2018

LEVER DE RIDEAU SUR PROFITABILITY

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 22 h 18 min

L’artiste Ariane Loze est la réalisatrice de l’œuvre PROFITABILITY. Elle nous dévoile par l’intermédiaire d’un système de signes commerciaux, une satire du monde du travail.

En effet, chaque signe dans cette œuvre nous propose d’observer le concept de la culture commerciale intimement lié à la production de masse du système économique.

De ce fait, la mise en scène de cette art vidéo permet à la nature humain d’entrer en relation avec un univers ou les acteurs présents prennent une décision avec une extrême rapidité.

Cet univers est d’autant plus captivant qu’il est éclairé d’un travail sur le clair-obscur, qui donne une illusion de relief et de volumes semblable à ceux produits par les effets de la lumière dans un espace réel.

C’est ainsi que l’harmonieuse exécution du film PROFITABILITY, nous présente une perception de la beauté et des défauts du profit en rapport avec l’art. Merci à toi, Ariane.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

1 mars 2018

DES NUEES COMME PERCEPTION D’UNE PAROLE DE LIBERTE

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 20 h 20 min

Myriam Boucher est une compositrice et une artiste vidéo, qui par l’intermédiaire d’oiseaux nous révèle dans son film NUEES une représentation intellectuel de la liberté.

En effet c’est avec des oiseaux que Myriam nous permet d’entrer en contact avec la culture humaine et d’observer l’évolution de cette même culture.

A chaque battement d’aile nous pouvons également observer les effets de la culture de masse sur l’évolution de la culture humaine et de la nature.

Par ailleurs les oiseaux qui sont la représentation symbolique de la liberté, invitent nos yeux aveugles à s’opposer à toutes formes transmises depuis la préhistoire et à voyager dans un univers virtuel.

L’idée de liberté vient sans problème à Myriam et elle l’accentue au cours du film notamment avec des techniques artistiques tel que le dessin de contour, le fond, le contre-jour et la musique contemporaine.

C’est de cette manière que la vidéo art NUEES nous présente par le biais du thème de la liberté une interprétation du beau dans la nature. Merci à toi, Myriam.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

9 février 2018

IMERSO DANS UN ENVIRONNEMENT NATUREL ET SAUVAGE

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 3 h 07 min

Le réalisateur Joacelio Batista met en opposition le concept d’essence au concept d’existence dans son film documentaire IMERSO. Il tente ainsi de restituer, les apparences de la réalité en plaçant au sein de son film, un humain perdu dans un des mondes qui l’abrite.

Et dès le début de son film, Joacelio nous invite à faire l’expérience auditive d’un environnement ou ont lieu des travaux de construction ou de démolition. Puis il nous présente un individu qui effectue un déplacement travail-domicile.

Tout au long du film l’individu utilise pour unique moyen de transport la locomotion naturel et nous fait découvrir une terre tout autant qu’il la découvre. Cet individu se déplace ici dans son environnement naturel et sauvage.

Les techniques artistiques utilisés par Joacelio tel que l’illusion visuelle, et l’éclairage qui lui permet de créer des zones sombres révèlent un milieu que l’on peut dire naturel mêlé à une ambiance sonore naturel composée de plantes et de cours d’eau.

Et de cette manière les images du réels de Joacelio nous montre un humain perdu dans son milieu naturel et sauvage. Subséquemment en opposant le concept d’essence à celui d’existence Joacelio dans son film documentaire IMERSO nous présente un interprétation de l’Être. Merci à toi, Joacelio.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 décembre 2017

ASBESTOS: L’EXPRESSION D’UN ART ECOLOGIQUE

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 19 h 15 min

Le réalisateur Tommi Seitajoki évoque dans son film ASBESTOS l’idée d’un existentialisme ayant pour principe fondamentale la réalisation de soi. En isolant une information sur la culture de masse, Tommi forme une représentation intellectuelle altéré dans laquelle il fait intervenir un accord, dans des harmonies non-traditionnelles.

L’idée d’existentialisme intervient au cours du déroulement du film, notamment avec les voix de personnages que l’on ne voit pas dans le film. Elle est aussi présente sous les traits d’une approche écologique de la perception visuelle des réactions humaines à des stimulus, temporels et presque invisibles dans un monde en trois dimensions ou la matière du phénomène naturel est déformable.

Cette œuvre stroboscopique est le produit de l’observation d’un mouvement social, fait à partir d’imageries graphiques, contrastées, atténuées et fixes ainsi que d’éléments sonores. Et c’est par un chemin perceptif des relations associés à une société de consommation et de la culture liée aux êtres vivants, que le film ASBESTOS nous invite à faire l’expérience du grand Soi. Merci à toi, Tommi.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

17 novembre 2017

THE BURDEN TO DISTRACT LIFE

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 18 h 43 min

La réalisatrice Niki Lindroth van Bahr, nous conte dans son film THE BURDEN, une histoire imaginaire, dans un genre théâtral mêlant chant et danse. Et l’on y observe également des animaux auxquels elle attribuent des caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaine.

Durant tout le film, Niki met en scène ces animaux qui parlent pendant des activités commerciales, industrielles et culturelles dans un espace aménagé à cet effet. Les animaux s’expriment et meuvent leurs corps sur de la musique jusqu’au moment du retournement final.

C’est ainsi que cette œuvre nous amène par un chemin émotionnel à faire l’expérience du beau. Subséquemment cette art vidéo THE BURDEN nous présente une interprétation de l’utile en tant que problématique de l’esthétique. Merci à toi, Niki.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

26 octobre 2017

A LITTLE FILM ABOUT HAPPINESS OU BIEN L’EXPERIENCE DU BEAU ET DU BON

Classé sous AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 12 h 26 min

Maja Friis, la réalisatrice du film A LITTLE FILM ABOUT HAPPINESS, nous montre l’idée abstraite que nous nous faisons du bonheur par le biais d’un jeu de questions et réponses à sens unique entre des personnes et une caméra.

Dans son œuvre d’art A LITTLE FILM ABOUT HAPPINESS on observe l’idée d’une présence sociale affirmant avoir croisé un état agréable et équilibré de l’esprit et du corps tout en faisant abstraction du caractère zététique de ce même phénomène et inversement.

Et c’est par une évolution de la construction d’une division cellulaire que nous sommes invités à faire la rencontre enfantine et rassurante du beau. Par conséquent de cet univers étoffé de flashback, de représentations stylisées mouvantes, ordonnés et rythmés de vibrations acoustiques.

C’est par ce biais que cette œuvre nous amènent sans effort à faire l’expérience du bonheur. Subséquemment le film documentaire A LITTLE FILM ABOUT HAPPINESS nous présente une interprétation de la connaissance de soi. Merci à toi, Maja.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , ,

11 octobre 2017

LA REPOUSSANTE SISSY IN DA POUBY

Classé sous Article,AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 10 h 45 min

Les artistes Eléonore Gurrey et Marie Carpentier sont les créatrices de l’œuvre SISSY IN DA POUBY. Eléonore et Marie nous rendent compte de problèmes sociaux connus et de ce fait que nous appréhendons.

Dans la situation initiale de cette œuvre, un homme s’apprête à faire éliminer ce qui ne présente plus d’utilité pour lui.

Puis, un élément perturbateur, la sirène, nous plonge dans un environnement débordant d’énergie sombre et d’autant plus perturbant qu’il s’attache à la moquerie de supposé aspects de la réalité.

C’est ainsi que la sirène, affublée d’une queue, nous conte la malheureuse histoire d’une vie polymorphe. Et de ce fait l’œuvre SISSY IN DA POUBY nous invite à aller à la rencontre du Beau. Merci à vous, Eléonore et Marie.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

1 octobre 2017

LA MAUVAISE PERCEPTION DE L’ODYSSEE

L’artiste Philippe Boisnard est le créateur de l’œuvre numérique ODYSSEE. Philippe nous invite à aller à la rencontre du Beau par l’intermédiaire d’une trochée.

La ligne mélodique de cette œuvre nous plonge dans un environnement extrême.

Philippe ici, nous fait part de sa pratique philosophique en se reposant sur l’hexamètre dactylique.

Son œuvre est d’autant plus gênante que la césure est un véritable trouble émotionnelle interne.

De cette façon, il nous donne une vision dramatique du mal être. Et de ce fait l’œuvre ODYSSEE nous présente la mauvaise perception de l’homme. Merci à toi Philippe.

De Pascaline Rousseau
Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr
Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75
Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

31 août 2017

LUPUS OU L’HEREDITE PRIMITIVE

Classé sous Article,AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 0 h 52 min

L’artiste Philip Ségura est le créateur de l’œuvre LUPUS. Philip nous explique par l’intermédiaire d’un loup garou de quelle manière l’homme se fabrique.

L’homme dans cette œuvre s’affirme par sa bestialité et se métamorphose en loup garou pour être ce qu’il doit être.

Celui-ci nous invites à voyager dans un univers carcéral. Et d’autant plus absorbant qu’il est tout naturellement dévaster.

De cette façon le loup garou nous dévoile la ressemblance entre son moi et son moi profond. Et de ce fait l’œuvre LUPUS nous présente le soi profond de l’homme. Merci à toi Philip.

http://www.dailymotion.com/video/x9um92

De Pascaline Rousseau
Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr
Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75
Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Infospopup |
Maviesanscourant |
Team multi-services |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maconneriepeillat
| Intersyndicaleadapei79
| rucher du Bout de Cesnes