Sandhimonstratifs

11 octobre 2017

LA REPOUSSANTE SISSY IN DA POUBY

Classé sous Article,AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 10 h 45 min

Les artistes Eléonore Gurrey et Marie Carpentier sont les créatrices de l’œuvre SISSY IN DA POUBY. Eléonore et Marie nous rendent compte de problèmes sociaux connus et de ce fait que nous appréhendons.

Dans la situation initiale de cette œuvre, un homme s’apprête à faire éliminer ce qui ne présente plus d’utilité pour lui.

Puis, un élément perturbateur, la sirène, nous plonge dans un environnement débordant d’énergie sombre et d’autant plus perturbant qu’il s’attache à la moquerie de supposé aspects de la réalité.

C’est ainsi que la sirène, affublée d’une queue, nous conte la malheureuse histoire d’une vie polymorphe. Et de ce fait l’œuvre SISSY IN DA POUBY nous invite à aller à la rencontre du Beau. Merci à vous, Eléonore et Marie.

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , ,

23 septembre 2017

CREATURES CLUSTER: LA PERCEPTION DE LA COGNITION PAR LE CORTEX AUDITIF

Classé sous Art Engagé,AVANT GARDE,Subjectivité d'art — sandhimonstratifs @ 22 h 58 min
Katerina UNDO ; Créatures cluster : Performance 2012 - 2014

Katerina UNDO ; Créatures cluster : Performance 2012 – 2014

Katerina Undo est une artiste qui s’intéresse particulièrement à la notion de corps auditif et aux structures de résonance. Elle est l’auteur d’une création artistique cybernétique intitulé CREATURES CLUSTER qui transmet directement au cortex auditif le son d’une nature virtuelle et plonge ainsi l’individu dans un monde parallèle.

Elle nous révèle par l’intermédiaire d’une performance artistique comment l’homme peut se distinguer et se rêver dans une société de productivité.

Ce même homme est identifiable dans cette œuvre d’art en tant que forme de vie, ouvrant une porte à une expression codifiée au sein d’une organisation potentielle.

De ce fait les robots représentent une forme de vie illusoire et produisent par le biais de bruitages d’horloges un son virtuel, libérant, au sein d’un système nerveux.

Et tout comme l’homme ose s’inscrire au sein d’une société de productivité, les robots du système nerveux harmonisent grâce au son et à la lumière une symphonie d’ajustements désaccordés. De sorte que dans cette création artistique CREATURES CLUSTER la cybernétique donne naissance à une réalité virtuelle et traite la notion de la conscience et du sentiment d’unité du Soi. Merci à toi Katerina.

https://youtu.be/1CPLkNdhOH0

De Pascaline Rousseau

Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr

Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75

Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , ,

11 septembre 2017

SEPT PAPILLONS POUR UNE CONSCIENCE

Classé sous Art Engagé,Article,AVANT GARDE,Descriptif,Dialogue,Exposition,Galerie,Musique — sandhimonstratifs @ 1 h 27 min

Le compositeur de musique contemporaine Kaija Saariaho utilise une technique de jeu inventive dans sa composition SEPT PAPILLONS.

Kaija tente de nous faire découvrir par l’entremise de sept papillons les traits d’une métamorphose transcendantal de l’être en passant du thème du psyché à la métempsycose puis de la divinité à la potentialité de l’être ensuite de la destruction émotionnelle à la libération et pour finir d’un retour au psyché.

L’être humain est dans cette composition identifiable au travers de la relation intérieure que l’être est capable d’établir avec le monde où il vit ou avec lui même. Et le son du violoncelle qui impose un caractère classique au style musical de la composition nous porte au sein de mélodies exotiques. Tandis que la césure révélée entre chaque mélodie correspondants à un thème tracé par un papillon rend cette composition d’autant plus piquante.

C’est de cette manière que l’œuvre musical SEPT PAPILLONS nous présente une interprétation de la conscience du Soi. Merci à toi Kaija.

De Pascaline Rousseau
Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr
Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75
Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , ,

31 août 2017

LUPUS OU L’HEREDITE PRIMITIVE

Classé sous Article,AVANT GARDE,Vidéo art — sandhimonstratifs @ 0 h 52 min

L’artiste Philip Ségura est le créateur de l’œuvre LUPUS. Philip nous explique par l’intermédiaire d’un loup garou de quelle manière l’homme se fabrique.

L’homme dans cette œuvre s’affirme par sa bestialité et se métamorphose en loup garou pour être ce qu’il doit être.

Celui-ci nous invites à voyager dans un univers carcéral. Et d’autant plus absorbant qu’il est tout naturellement dévaster.

De cette façon le loup garou nous dévoile la ressemblance entre son moi et son moi profond. Et de ce fait l’œuvre LUPUS nous présente le soi profond de l’homme. Merci à toi Philip.

http://www.dailymotion.com/video/x9um92

De Pascaline Rousseau
Permalien: http://sandhimonstratifs.unblog.fr
Permalien: https://www.facebook.com/pascaline.rousseau.75
Permalien: https://twitter.com/SitePageFan

Mots-clés : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Infospopup |
Maviesanscourant |
Team multi-services |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Maconneriepeillat
| Intersyndicaleadapei79
| rucher du Bout de Cesnes